Nous étions une petite quarantaine dans les locaux de Pew à l’Institut Océanographique à évoquer cette difficile mais enthousiasmante période, lors de laquelle, avec le soutien d’une majorité du Parlement européen, nous avons pu infléchir à la fois la réglementation de base et le Fonds européen pour les Affaires maritimes et la Pêche. Vous avez joué unrôle majeur dans les multiples courriers aux décideurs et les communiqués que vous avez signés avec tout le poids de vos organisations. Vous avez pris part à de nombreuses actions publiques comme des projections du film « End of the Line » avec débat, des formes de poisson vivantes, la constitution d’un dossier sur les pêches d’antan (« back to the future »), des expositions, toutes actions qui pour la première fois ont démontré que des citoyens pouvaient s’exprimer vigoureusement sur le sujet de la pêche, alors que ce sujet semblait « pêche gardée » pour des ministres et des pêcheurs. Elément déterminant, certains d’entre vous avez pris une part active au lobbying des députés européens, que nous devions intéresser au sujet.

La mise en œuvre de cette nouvelle PCP reste un challenge dans bien des aspects, mais d’autres campagnes sont en préparation comme EONE, Ending overfishing in Northwestern Europe, à la quelle vous pouvez vous joindre en vous adressant à Stéphan Beaucher, car toutes les énergies sont requises. La campagne sur la pêche profonde est toujours très active et Claire Nouvian hier soir nous disait que son évolution a d’ailleurs pâti de notre succès, qui avait échaudé les pêcheurs.

Quant à moi, je suis désormais employée de Pew pour une campagne de création de très grandes réserves marines, Global Ocean Legacy, dont la branche française se concentre pour le moment en Nouvelle-Calédonie et dans les Australes. Nos bureaux sont à l’Institut Océanographique de Paris, 195 rue St Jacques, où vous êtes bienvenus dès que vous pouvez et souhaitez venir en parler ou évoquer nos sujets maritimes.

Mais surtout, surtout, un IMMENSE MERCI à vous tous et à chacun d’entre vous pour votre engagement et votre dévouement à la cause des poissons ; vous avez été formidables, votre engagement a été déterminant, sans vous nous n’avions aucun poids ; et nous devons rester en contact.

Nicole Aussedat

OCEAN2012 France

Aller au haut