Editorial

Inscription à la newsletter

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Fiche des mois de Mars et Avril 2015 : le corail horastrea

Horastrea indica

 

Selon l'UICN, cette espèce est vulnérable (liste rouge des espèces menacées - catégorie VU).

Cliquer ici pour lire la fiche de l'UICN (en anglais)

Cette espèce de scléractiniaire ne se trouve que dans les Mascareignes et à Madagascar ou aux environs immédiats. Il apparait très généralement au-dessus de 20m de profondeur en raison des zooxanthelles qu'il héberge et qui ont un fort besoin de lumière.

 Comme très souvent, ces zooxanthelles sont expulsées en cas de réchauffement des eaux où réside le cnidaire. Dans ce cas, l'expulsion semble fatale à la colonie et la mort apparait rapidement, plus que dans beaucoup d'autres cas. Par ailleurs, l'acidification, la pollution, les cyclones et la pêche destructive rendent l'espèce encore plus vulnérable.

Il n'existe pas à ce jour de protection particulière de cette espèce et ne profite que de celle fournie par sa présence dans des espaces marins protégés. Ajouté à son petit périmètre de répartition, il y a tout lieu de croire que ce cnidaire se dirige vers des lendemains inquiétants et ne peut compter que sur sa présence dans l'annexe II de la CITES qui en interdit le ramassage ou un usage non durable, comme les autres coraux.

 

 

Aller au haut