La bio et les jeunes

Description de la plongée bio pour les jeunes plongeurs
Image illustration - hippocampe

LES RIPE 

La CNEBS participe depuis de nombreuses années aux journées RIPE. 

Les jeunes y reçoivent une initiation aux espèces sous-marines, à l'observation sous l'eau et en aquarium, et à la protection de l'environnement subaquatique.

Des jeux éducatifs leur sont proposés ; ceux-ci reçoivent en retour un très bon accueil ainsi que l'entousiasme et l'émerveillement de la jeunesse.

Photo des RIPE 2019 ci-dessous :

PROGRAMME DE FORMATION DES JEUNES PLONGEURS BIO

Ce cursus s’adresse à des jeunes plongeurs de 10 à 16 ans, motivés par cette approche naturaliste de la plongée.

Il s’agit d’un cursus de découverte de la vie subaquatique dans une démarche de pédagogie active  avec pour objectifs :

  • une découverte des différents lieux de vie (= biotopes)
  • une reconnaissance  d’espèces courantes et des notions élémentaires de classification
  • une sensibilisation au respect du milieu et à l’importance de comportements adaptés. 

La connaissance passe d’abord par une découverte en milieu naturel suivie de  recherches réalisées par les jeunes avec l’encadrement d’adultes.

Elle doit être proposée sous forme ludique et répondre à la curiosité naturelle, tout en s’appuyant sur  l’utilisation des différents outils (Plaquettes, livres, DORIS, BioObs…).

 

La pratique de l’activité plongée est organisée conformément au code du sport et aux recommandations du manuel de formation technique concernant les jeunes plongeurs (encadrement technique suffisant) :

  • La réglementation spécifique à l’accueil des mineurs doit être suivie.
  • Le cursus peut être organisé au niveau d’un Club ou d’un CoDep FFESSM, au niveau régional ou national.
  • Un Formateur Bio 1er degré au minimum doit être présent.
  • Le cursus sera validé par un FB1 minimum.
  • Les 5 modules (cf. tableau ci-dessous)  peuvent s’enchaîner au cours d’un stage d’une semaine ou se dérouler sur plusieurs journées.
  • 4 immersions au minimum (plongées et /ou randonnées subaquatiques) sont nécessaires pour réaliser le cursus.

  

Connaissances, savoir-faire et savoir être

Commentaires et limites

Critères de réalisation

 

1 : Découvrir et apprendre à reconnaître les animaux que l’on peut voir se déplacer dans différents milieux.

 

Prendre le temps d’observer.

Identifier à partir d’indices facilement observables, quelques Poissons, Céphalopodes, Crustacés ou Échinodermes…

Utiliser les signes des taxons

Nommer les animaux mobiles les plus courants et les replacer dans leur milieu de vie.

Trouver des réponses aux questions concernant les espèces rencontrées. 

Partager ses connaissances avec les autres.

Remplir le carnet de plongée à l’aide de plaquettes ou de livres ou de BioObs (recherche faite par les jeunes).

 

 

2 : Découvrir et apprendre à connaître la vie fixée.

 

Notion d’animal et végétal

Identifier à partir d’indices facilement observables, quelques Algues, plantes à fleurs, Cnidaires, Éponges, Bryozoaires…

Repérer dans quelle situation on les rencontre (côté ombre, côté soleil, dans le sable, sur les rochers…)

Nommer les organismes fixés les plus courants et savoir les classer parmi les animaux ou végétaux.

Trouver des réponses à leurs questions concernant ces espèces rencontrées.

 Partager ses connaissances avec les autres.

Remplir le carnet de plongée à l’aide de plaquettes ou de livres ou de BioObs.

 

 

3 : Découvrir les interactions entre les habitants et  les lieux de vie entre des espèces différentes.

Identifier quelques habitats (la pleine eau, le sable,  les rochers) et leurs caractéristiques influençant la vie.

Observer le comportement des animaux (déplacement en bancs, cachette, station de nettoyage, prédation, reproduction…)

Découvrir au travers de parcours optimisés, 2 ou 3 lieux de vie différents et les habitants qui les peuplent.

Replacer, par exemple sur un schéma présentant les habitats rencontrés, la faune et la flore observées.

Citer quelques comportements observés.

 

4 : Savoir regrouper des espèces différentes dans le même groupe (= taxon).

 

Élaboration d’une première classification afin de faciliter les recherches dans les livres et sites web ou autres

Aide de l’encadrant pour guider 

Non exhaustif

Être capable de mettre dans le même « panier » des espèces différentes en utilisant des critères observables en plongée. Nommer différents groupes découverts.

Communiquer par les signes des taxons, en plongée

 

5 : Évoluer sous l’eau pour observer sans perturber.

Respecter le milieu et ses habitants.

 

comportement responsable, avant, pendant et après la plongée

Approcher de façon respectueuse au cours de la plongée ou PMT, sans déranger.

Ne rien remonter, ne rien jeter dans l’eau.

Utiliser l’eau douce de façon raisonnable.